Ils.elles m’inspirent

Constellation #02 : Delphine, les carnets de voyages

Je suis très heureuse de partager avec toi le deuxième portrait de Constellation. Aujourd’hui on s’évade avec Delphine et ses carnets de voyage.

Au printemps dernier, je l’ai filmée dans son atelier Berlinois juste avant mon retour à Paris. C’était le lundi de Pâques, la ville était très calme et pour la première fois depuis un moment le soleil était au rendez-vous. J’ai été irrémédiablement attirée par ses carnets. Ils m’ont donné envie de faire le tour du monde et de me replonger dans mes souvenirs de vacances.

Merci Delphine de m’avoir accueilli à Berlin. J’ai passé le week-end à lire des BD, visiter des musées et à manger des trucs tous plus délicieux les uns que les autres.

J’espère que cet épisode t’as plu. Dans deux semaines, c’est à nouveau Noël avec Charlotte, la reine des piñata. En attendant tu peux aller voir le carnet du voyage viking de Delphine sur son blog.

Pour voir tous les épisodes c’est par ici !

Constellation #01 : Aurélie, la fabrique d’étoile

Envie de refaire du documentaire, pour retrouver cette sensation enivrante de capturer le hasard. Envie de faire des portraits comme autant de paysage inconnu. Envie de montrer des femmes qui s’affirment et de m’émanciper d’une certaine norme de la féminité dans laquelle je me sens trop à l’étroit. Envie de répondre à tous nos « J’aime pas les filles… » et sa ribambelle de clichés en remplaçant la soi-disant rivalité féminine par la solidaritéEnvie d’oser et d’écouter mon intuition même si je ne sais pas exactement où cette aventure me mènera.

Envie de créer ma constellation de femmes inspirantes pour garder le nord.

Je suis donc très émue de partager avec toi ce tout premier épisode de Constellation (Et quoi de plus logique pour ouvrir le bal que de fabriquer littéralement des étoiles). Aujourd’hui on ouvre le champs des possible avec Aurélie. Pour cette première vague de portrait j’avais envie de partir de quelque chose de familier, de simple et de poétique. J’ai choisi le papier, on a parlé de tout à fait autre chose et tant mieux !

Merci à Aurélie de m’avoir fait confiance pour ce tout premier portrait. Pourtant, je ne savais pas encore où j’allais, qui et comment je voulais vraiment filmer mais elle m’a fait du thé et on a passé un très bon moment. Je me suis dit que c’était le plus important.

Évidemment, les choses ont pris plus de temps que prévu mais le hasard fait plutôt bien les choses puisque ce week-end Aurélie a ouvert sa boutique etsy remplie de broches à paillettes.

J’espère que cette vidéo t’as plue. Dans deux semaines, je t’embarque à Berlin avec Delphine et ses carnets de voyage. En attendant, entraîne-toi à faire des étoiles !

Pour voir tous les épisodes c’est par ici !